Cours Hebdomadaire de Hashkafa #114 - La Fin de la Domination du Erev Rav

Donné le 7 novembre 2022




Avant de commencer, ce shiour devrait être un mérite pour la santé et le succès des familles de Regina bat Yossef Reuven, et Yeshaya ben Israel, et Benyamin Wolf ben Zvi Hersch et Baruch ben Benyamin Wolf.


La semaine dernière, j'avais évoqué le concept du mois de Cheshvan comme mois messianique. C'est ce que j'ai dit la semaine dernière. J'ai également mentionné que, le jour de Rosh Hodesh Cheshvan, ce qui signifie le premier jour de ce mois, il y a eu une éclipse solaire, ce qui est un très bon signe, surtout lorsqu'il s'agit d'un mois messianique. Donc, j'en ai conclu que cela semble de très bon augure pour le peuple Juif.


Ce qui s'est passé aussi était quelque chose de très significatif, les élections israéliennes. Pour ceux qui ne connaissent pas les résultats, en gros, le Likoud, sous Bibi Netanyahu, a remporté 32 sièges. Il leur en faut 61 pour former un gouvernement, une coalition. Itamar ben-Gvir et Smotrich, qui constituent la droite religieuse, en ont remporté 14. Je pense que le Shass en a remporté 11, et Judaïsme Unifié de la Torah, je pense, en a remporté 7 ou 8. Cela signifie que le Likoud et les partis religieux peuvent désormais former un gouvernement d'environ 64 membres.


C'est un résultat incroyablement significatif. En fait, c'est presque messianique. Pourquoi ? Ce n'est pas tant que Bibi Netanyahu soit revenu, bien que cela ait en soi des implications intéressantes. C'est qu'ils sont en mesure de former un gouvernement sans l'ajout d'aucun des partis "progressistes", de gauche, anti-Torah, c'est-à-dire sans le Erev Rav, dont je vais parler. Ils ont un gouvernement qui ne s'opposera pas à la Torah. Ce qui est important, c'est que Netanyahu suivra la droite religieuse parce que le Likoud n'a que 32 sièges et que les autres partis, combinés, en ont, je pense, également 32. Donc, leurs partis réunis égalent celui du Likoud, ce qui leur donne un pouvoir énorme parce que, sans eux, il n’y a pas de coalition, et Netanyahu ne devient pas Premier ministre.


Vous devez vous souvenir d'une chose : Netanyahu, vraiment, a été ressuscité d'entre les morts. S'il n'avait pas gagné, je crois que l'ancienne coalition, le Likoud, l'aurait largué, se serait débarrassé de lui, parce que cela aurait été la cinquième fois en quatre ans qu'il ne serait pas parvenu à former un gouvernement. Ils auraient choisi quelqu'un d'autre. La raison pour laquelle il a eu tant de mal à mettre sur pied une coalition, c'est parce qu'il y a beaucoup de gens qui le détestent, donc il y a une impulsion pour se débarrasser de lui ; il a déjà échoué cinq fois.


Mais il a gagné et il forme une coalition. Il est ressuscité d'entre les morts. C'est sa chance d'être à nouveau Premier Ministre. Il est, à bien des égards, complètement redevable à la droite religieuse. Il ne fait aucun doute qu'il accédera à ses exigences, une évolution très positive pour la Torah en Israël. Ils se débarrasseront de tous les décrets qui ont été institués sous Lapid et un gouvernement qui était une configuration de partis de gauche, progressistes, et anti-Torah. Maintenant que la droite religieuse et Netanyahu peuvent former un gouvernement sans eux, sans le Erev Rav, c'est une nouvelle remarquable. En fait, je pense que c'est la première fois dans l'histoire d'Israël qu'il y a un gouvernement qui accède aux exigences de la droite religieuse. Comme je l'ai mentionné, Netanyahu fera ce que veut la droite religieuse et, par conséquent, ce sera un moment où la Torah sera un pilier pour renforcer Eretz Yisrael. C'est la première fois, à ma connaissance, et c'est messianique. Je crois que c'est parce que le mois de Cheshvan est un mois messianique et qu'il y a eu une éclipse solaire. C'est un concept très important et une formidable nouvelle.


En plus de cela, il y a autre chose qui s'est passé récemment : Twitter a été acheté par Elon Musk. Twitter va maintenant briser le complot qui existe dans les réseaux sociaux parce que le pouvoir derrière le Parti Démocrate de faire son mal est dû aux médias grand public et aux réseaux sociaux qui le soutiennent. Les médias combinés dissimulent tout le mal ce que font ces gens. C'est terrible qu'ils ne signalent rien de tout cela et fassent taire ceux qui tentent de le faire. En fait, le journalisme est, fondamentalement, mort en Amérique. Ce n'est qu'une machine de propagande pour le Parti Démocrate. L'achat de Twitter par Musk s'accompagne de l'attente qu'il ouvrira Twitter à toute expression, pour supprimer la censure. C'est le début de la fin de la capacité des réseaux sociaux, comme Facebook et d'autres, à dissimuler le emet - la vérité. C'est un deuxième évènement majeur qui contribuera à détruire l'autoritarisme de la gauche.


Ce shiour est donné le 7 novembre. Demain, le 8 novembre, est le jour des élections en Amérique. Espérons que ce qui se passera est le troisième événement espéré, celui qui verra le Parti Démocrate détruit ou gravement affaibli, et le Congrès, qui est le Sénat et la Chambre, devenir Républicain et commencer à restaurer l'Amérique comme une terre qui a du sens, qui est moralement juste. Cela pourrait être la troisième chose qui se passe à Cheshvan.


Ces idées : Musk achetant Twitter, la droite religieuse avec Netanyahu gouvernant Israël, les élections américaines, sont trois événements très importants qui se déroulent tous en Cheshvan.


Ce à quoi nous assistons, c'est la fin de l’emprise, de la domination du Erev Rav. Si vous vous souvenez, j'ai dit que cela est dû en grande partie au fait que Dieu a donné la permission que la Justice soit satisfaite, que le mal domine ; il a dominé partout dans le monde. Le fait que le Erev Rav en Israël ait perdu sa domination, pas besoin de Lieberman - une personne très mauvaise - pas besoin du Meretz. Meretz, j'entends, n'est même pas dans l'opposition ; ils n'ont pas atteint le seuil pour se qualifier pour obtenir des sièges à l’assemblée. Nous avons assisté à la fin de la domination du Erev Rav et cela, fondamentalement, est messianique.


Et je crois aussi qu'il est très possible que l'une des raisons pour lesquelles Netanyahu a gagné est parce que l'Iran a peur de Netanyahu. L'Iran s’imaginent qu'ils peuvent jouer avec Lapid parce qu'il est, fondamentalement, un crétin, mais ils savent qu'ils ne peuvent pas s'amuser avec Netanyahu. Il est très strict ce qui peut signifier que, cette année, il pourrait y avoir une confrontation militaire entre l'Iran et Israël. Par conséquent, ce que le Ribono Shel Olam a fait, c'est placer au pouvoir un individu qui serait capable d'affronter et de détruire l'Iran. C'est très possible.


C'est en tous les cas ce que l'on voit se produire ; des évolutions favorables qui s'amplifieront, mardi 8 novembre, avec la défaite totale du Parti Démocrate, pour le mal de Essav, car c'est ce qu'est l'Amérique. Le Parti Démocrate, les libéraux, les « progressistes », Biden et compagnie pourraient être neutralisés. Voyons voir ce qui se passera demain.


Le résultat des élections israéliennes est une très bonne nouvelle car c'est la fin de la domination du Erev Rav qui sont, comme je veux vous le montrer, la dernière klippah - écorce, le dernier vestige du Mal. Je veux expliquer cela.


Le Erev Rav – la Grande Multitude


Le Erev Rav, qui signifie une « multitude mélangée », sont ces gens qui ont quitté l'Égypte avec les Juifs (à l’époque de Moïse, ndt). C'était des Égyptiens qui se sont convertis et sont partis avec les Juifs et constituaient le groupe prédominant qui a péché avec le Veau d'Or. Ce sont eux qui l'ont fait. Qui sont-ils maintenant ?


Ce qu'il est important de savoir, c'est que Satan essaie toujours de faire punir les Juifs et qu'il a divers moyens de le faire. L'origine du Erev Rav réside dans sa loyauté envers Satan en tant que ses soldats pour l’aider à réussir. Le Erev Rav aujourd'hui est fondamentalement, qui ? - Des Juifs qui attaquent le judaïsme, essayant de nier l’alliance entre Dieu et le peuple Juif. C'est l'essence du Erev Rav. Comme il est dit dans le Tanakh, "Votre ennemi viendra de l'intérieur." "Votre ennemi" est le Erev Rav qui vient de l’intérieur du peuple Juif.


La bataille essentielle que mène le Erev Rav est celle dans laquelle, en tant que Juifs, ils essaient de nier, comme je l'ai dit, l’Alliance entre Dieu et le peuple Juif, de nier l’accord, le contrat, d'observer les mitsvots et de faire le tikkoun, la rectification de la Création. Le contrat stipule qu'ils accompliront cela, puis Dieu leur donnera Eretz Yisrael, ce qui signifie en réalité qu'il leur donnera le Olam Ha'ba - le Monde Futur pour l'éternité. C'est l'accord que Dieu a conclu avec Avraham Avinou. Cet accord n'est pas un simple accord. Il prévoit que les Juifs puissent faire le tikkoun, rectifier la Création—très important. C'est tout le but de la Création. Avec cela, les Juifs peuvent hériter du Monde Futur. C'est une récompense existentielle pour l'observance de la Torah, l'observance des taryag mitzvot - 613 Commandements, réparant ainsi, rectifiant la Création. Le caractère critique de cette tâche est ce qui permet aux Juifs de survivre à travers les âges, car c'est nous qui faisons le tikkoun.


Cependant, il existe des moyens par lesquels Satan, d'une manière ou d'une autre, convainc les Juifs de pécher. L'une des manières les plus graves est son accomplissement de son rôle appelé le « yetzer hara » - le mauvais penchant, n'est-ce pas ? Le yetzer hara est le tentateur qui entre dans la psyché et oblige à pécher.


Mais un ennemi bien plus grand est le Erev Rav. Le Juif fait des mitsvots mais il peut pécher aussi, il peut être tenté de commettre un péché ; nous comprenons cela, mais c'est autre chose quand le Juif non seulement pèche mais essaie de détruire l'accord entre Dieu et le peuple Juif. C'est un tout autre niveau de trahison et de péché. C'est cela qu'est un Erev Rav. C'est au-delà de la tentative de forcer au péché. C'est l'intention de détruire le tissu même de l'accord entre le Juif et Dieu. C'est un autre type d'ennemi. C'est un ennemi existentiel cherchant à détruire la raison d'être de l'existence du Juif. C'est important de s'en souvenir. C'est une chose quand les Juifs pèchent, ce qui arrive, évidemment, tout le temps, mais au moins ils sont conformes à l'accord de base, l'Alliance. C'est une autre chose que d'inciter, de soutenir la négation de toute l'Alliance avec Dieu. C'est une attaque contre la structure fondamentale de toute l'expérience Juive et de la mission Juive. C'est un tout autre type d'ennemi. C'est cela le Erev Rav et son intention.


Par conséquent, le Erev Rav est l'ennemi le plus dangereux de Dieu, l'ennemi le plus dangereux du peuple Juif. Il faut bien prendre en considération les subtilités qui caractérisent les ennemis du Juif.


Dans le houmash – les cinq livres de Moïse, dans "Bereshit", il est raconté quand Yaakov quitte la maison de Lavan, son beau-père, pour aller en Eretz Yisrael. Essav vient à sa rencontre accompagné de quatre cents hommes. La présomption est que Essav a l'intention de le tuer, parce qu'il lui a volé les bénédictions. Yaakov Avinou dit quelque chose de très intéressant : "hatzileni-na" - s'il Te plaît sauve-moi, "miyad achi" - des mains de mon frère, "miyad Esav" - des mains de Essav.


Cela semble redondant. Nous pouvons demander : attendez une minute ! De toute évidence, nous savons que Essav est le frère de Yaakov, alors pourquoi Yaakov dit-il "des mains de mon frère" et ajoute "des mains de Essav" ?


Yaakov faisait allusion à une leçon essentielle pour comprendre qui est l'ennemi du Juif. C'est comme s'il disait : sauve-moi quand Essav vient à moi comme mon frère, pour me convaincre de faire quoi ? -pas seulement de pécher, mais d'abandonner l'alliance entre moi et Dieu, quand il vient comme mon frère. Cela signifie qu'il vient déguisé en "mon frère". Un « frère » implique la solidarité, l'absence d'intention de nuire.


Par conséquent, le mal de Essav est d'être un frère déguisé ; c'est une mascarade. Le problème est que, quand Essav vient en tant que frère, la façon dont il apparaît à Yaakov est : eh bien, je suis ton frère et je t'aime, alors suis-moi. Un frère a ce qu'on appelle une « crédibilité », n'est-ce pas ? Un frère n'est pas considéré comme un ennemi, même si les conseils qu'il donne sont destructeurs. C'est la nature du danger quand Essav apparaît comme un Juif, comme quelqu'un qui aime son prochain, son frère, mais son conseil, bien sûr, est destiné à provoquer l'abandon de l’Alliance. Il a de la crédibilité et c'est ce qui le rend si dangereux.


Quand on y pense, ceci est le pire type d'ennemi, quelqu'un qui déguise son mal et fait semblant d'aimer son frère, déguisant ainsi la nature malveillante de ses conseils. Il vient en tant que camarade Juif, en tant que « frère », pour vous piéger afin que vous preniez des mesures pour abandonner l'Alliance.


Quelle maladie est comme ça ? -- Un cancer, une tumeur, n'est-ce pas ? L'une des raisons pour lesquelles une tumeur cancéreuse est si nocive est que le corps ne la reconnaît pas comme un ennemi car, fondamentalement, une tumeur, ce sont des cellules du corps qui se sont déchaînées, continuent de proliférer, mais le corps ne reconnaît pas cette coagulation de cellules nocives comme un ennemi. Pendant ce temps, la tumeur usurpe tous les nutriments du corps. C'est ainsi que le cancer tue. Le corps ne le reconnaît pas comme un ennemi, donc il ne fait rien. Il voit cette intrusion comme quoi ? - comme « soi », donc ne fait rien pour se protéger. Pendant ce temps, le cancer se développe, devient malin à mesure que le corps manque de nutriments. En d'autres termes, une tumeur cancéreuse a de la crédibilité. C'est comme si la tumeur disait : tu vois ? Je suis vraiment toi. Je ne te veux aucun mal. Le corps est trompé en pensant que la tumeur est une croissance amicale.


C'est ce qu'est vraiment le Erev Rav. C'est une tumeur sur le "corps" collectif des Juifs. Le problème est que, puisqu'il apparaît comme un frère, les Juifs ne le reconnaissent pas comme un ennemi, que ses conseils visent à les détruire. Une tumeur cancéreuse est l'analogue du Erev Rav. La crédibilité considérable du Erev Rav constitue une menace unique en son genre. Si les Juifs accomplissent les taryag mitzvoth, si nous faisons Sa volonté, Il nous donnera le Olam Ha'ba. C'est l'accord : l'obtention de l'existence éternelle dans un état béni. C'est cela que le Erev Rav menace de détruire.


Quelles sont certaines des stratégies du Erev Rav ? Comment s'y prennent-ils ? Comment procèdent-ils pour séparer le Juif de leur Alliance ? Il existe différentes manières et je vais en souligner quelques-unes et elles sont toutes Erev Rav, quelle que soit la stratégie qu'elles emploient.


Le premier que l'on pourrait reconnaître est leur négation explicite. Ils disent quelque chose comme : nous ne croyons pas qu'il y ait un accord. Nous ne croyons pas du tout que Dieu ait conclu une Alliance avec Avraham Avinou ou qu'il y ait un accord avec le peuple Juif. Ils le nient tout simplement.


Une deuxième stratégie consiste à dire : eh bien, c'est vrai que le peuple Juif est un peuple uni, qu'il y a des points communs, mais cela n'a rien à voir avec la Torah ou un quelconque accord avec Dieu.


Ils admettront qu'il y a un héritage commun, que les Juifs descendent tous d'Avraham, Yitzhak et Yaakov. Ils conviennent que nous sommes une Nation, que nous avons une histoire et une lignée communes, que nous descendons de Avots communs - les patriarches et les matriarches ; ils sont d'accord avec ça. Pour eux, c'est ce qui nous définit. L'essence du Juif est son identité culturelle et nationale. La nation d'Israël est comme toutes les autres nations. Ce qui est unique chez le Juif ne réside pas dans l'accord qu'il a conclu avec Dieu.


Une deuxième idée sur la communauté est celle de la culture, des idées communes, des lois communes, une culture qui définit l'identité du peuple Juif, et non l'Alliance avec Dieu. Tous les Juifs apprécient le falafel et le kugel.


Une autre stratégie du Erev Rav consiste à insister sur l'idée d'« israélien ». Le mouvement sioniste devait remplacer la Torah par la terre d'Israël. Ils déclarent : Nous sommes des Israéliens et c'est ce qui fait de nous une nation, pas la Torah. C'était un concept commun et populaire. C'est vraiment ce qu'était le sionisme lorsqu'il a été fondé par Herzl. C'est ce qui nous unit. Nous avons maintenant une terre comme les autres nations, et c'est ce qui nous définit en tant que nation Juive. En fait, Shimon Peres a poussé cette hérésie encore plus loin. Il a dit que ce qui fait de nous une nation, c'est que nous sommes des « citoyens du Moyen-Orient ». Nous vivons dans une région commune du monde et c'est donc ce que nous sommes. Il n'a même pas dit que nous étions tous des Israéliens. Encore une fois, ils remplacent l'Alliance par le fait que nous avons la terre d'Israël.


Une autre façon d'identifier le peuple Juif est par une histoire commune. Il met l'accent sur l'identité nationale et ignore Dieu, ignore la spiritualité.


Une autre stratégie est celle employée par Korach. Korach a dit à Moshé Rabbeinou que : oui, bien sûr, Dieu a donné la Torah, mais il y a certains aspects de la Torah, a dit Korach, que je crois que Dieu n'a pas dits, mais qui viennent plutôt de ton propre cœur. Il a accusé Moshé d'avoir inventé une partie de la Torah. Il a exprimé l'idée que tout ne vient pas de Dieu parce que Moshé a ajouté ses propres idées. Korach a cherché à détruire l'autorité de la Torah en disant que certaines des idées, les mitsvots de la Torah, sont vraiment celles de Moshé Rabbeinou et non celles de Dieu. A ce titre, il a tenté de jeter le doute sur l'autorité fondamentale, l'authenticité de la Torah. C'est un autre stratagème du Erev Rav pour éradiquer l'Alliance. La Torah n'est pas de Dieu ; c'est de Moshé Rabbeinou.


Tout au long de l'histoire, il y a eu de nombreuses formes de Erev Rav. Les Karaïtes ont dit : eh bien, nous devons observer la Torah, n'est-ce pas ? Mais nous n'avons pas à observer les lois ou décrets rabbiniques, les gezerots ou les takkanots, des rabbanim. Non ! Quel rapport avec la Torah ? Ils ont essayé de nier, de diffamer la valeur des expansions rabbiniques que la Torah dit clairement que Dieu veut. Il veut que les rabbins respectent Ses lois et émettent des décrets pour protéger la bonne observance de Ses lois. Les Karaïtes soutenaient : non, vous n'avez besoin d'aucune des extensions, décrets ou textes rabbiniques. Il suffit d'observer la Torah. On pourrait penser qu'ils essayaient de nier la Torah, ce qui n'a pas marché. Au lieu de cela, ils ont nié tous les chazal - les sages, qui ont publié des lois et des décrets rabbiniques. C'était une autre tentative de saper l’Alliance entre Dieu et les Juifs.


À partir du 20e siècle, il y a eu des groupes qui soutenaient que la Torah est flexible, que la Torah peut être « modernisée ». Par exemple, si vous habitez loin de la synagogue, il est permis de s'y rendre en voiture le Chabbath. Ils croient que la Torah a une flexibilité intrinsèque et peut être modifiée, en particulier lorsque les nécessités modernes empiètent sur la vie d'un Juif. Il s'agit des mouvements réformiste et conservateur. Ils croient que l'Alliance de Dieu permet une souplesse. C'est une autre des façons subtiles d'introduire le changement et de soumettre l'autorité de la Torah en tant qu'accord entre le Juif et Dieu. C'est du Erev Rav tout craché.


Distinction importante


Ce qu'il est important de comprendre, c'est qu'un Erev Rav n'est pas simplement un pécheur. Ce sont des leaders, des Juifs influents. C’est le premier facteur distinctif qui identifie un Erev Rav.


Le deuxième facteur distinctif à surveiller est l'attaque contre la Torah, pour diminuer sa Sainteté, son authenticité, son autorité, niant le fait que Dieu a fait une Alliance avec les Juifs. Un Juif qui pèche n'est pas nécessairement un Erev Rav ; c'est simplement une personne qui a péché. C'est une distinction très importante.


L’importance du Erev Rav pour le Satan


Pourquoi le Erev Rav est-il un tel favori pour le Satan ?

Le premier avantage qu'ils ont est que les Erev Rav sont des Juifs, pas des goyim. Comme je l'ai dit, ils ont ce grand avantage de crédibilité, il leur est donc très facile d'infiltrer l'environnement Juif pour amener les Juifs à rejeter la Torah.


La deuxième raison pour laquelle le Erev Rav est si utile au Satan est parce que, en tant que Juifs, ils ont des mérites, zechoutim. Tout le monde a fait quelque chose de bien, même le Erev Rav. Le fait qu'ils aient des mérites leur permet de rester au pouvoir. On voit que c'est vrai.


Par exemple, pourquoi Yaakov avait-il si peur de rencontrer Essav ? Même si Essav était mauvais, il était un parangon de ce que signifie être kibboud av va-em - celui qui honore son père et sa mère. En fait, les chazal disent que, de toutes les générations, il était le plus grand. En fait, Rabban Shimon ben Gamliel a dit : "Dans ma génération, j'étais la plus grande personne pour honorer mon père, mais je vois que Essav était plus grand que moi." Essav, avant d'aller voir son père, Yitzhak, il changeait ses vêtements en ceux de "yom tov" - jour saint, vêtements traditionnellement portés le Chabbat ou les jours saints pour commémorer les festivités ou marquer les cérémonies qui accompagnent ces jours. Il enfilait en fait de tels vêtements avant d'entrer pour voir son père. C'est incroyable !


Donc, c'est le problème, le mérite. Ce dont Yaakov avait peur, c'est que le grand mérite d Essav gagné en honorant leurs parents lui donnerait un énorme avantage, à tel point que Essav pourrait soumettre, voire tuer, Yaakov. Un autre inconvénient pour Yaakov était qu'il était parti depuis vingt-deux ans, parti de la maison de ses parents quand il était dans la maison de Lavan et, par conséquent, incapable d'honorer son père, de le servir, alors que Essav le faisait. Yaakov avait peur que le mérite de Essav permettrait à Essav de le détruire. N'est-ce pas absolument incroyable ?


C'est le Erev Rav. Ils ont zechusim, ils ont des mérites, parce que personne n'est totalement pécheur. Un Juif doit avoir peur de son manque de mérites, des mérites qui peuvent le protéger du mal des autres Juifs. Les Erev Rav sont un type d'ennemi unique et c'est pourquoi le Satan aime les employer à son avantage, pour persuader les Juifs d'abandonner leur Torah.


Une autre idée importante est que chaque fois qu'un Juif fait une mitsva, il fait descendre nitzutzei kidousha - des étincelles de sainteté, parce que c'est le pouvoir d'un Juif. Le Satan peut se nourrir des étincelles qui vont au Erev Rav quand les Juifs pèchent ; c'est pourquoi ils sont si précieux. En fait, c'est l'une des raisons pour lesquelles, maintenant que le Satan est en train de mourir alors que nous nous rapprochons de la Rédemption et qu'il n'a pas assez d'étincelles saintes pour se maintenir, les Erev Rav lui sont plus précieux que jamais. Du fait que les Juifs ont souffert dans l'exil, gagné la kapparah - expiation, fait téchouva, les étincelles sacrées leur sont revenues du "côté" satanique. Cela étant acquis, d'où le Satan tirera-t-il de nouvelles étincelles de sainteté ? - du Erev Rav. Le Satan est capable de tirer des étincelles des péchés qu'ils ont fomentés et de s'en nourrir. Le Erev Rav amène les Juifs à pécher et le Satan tirer parti de telles étincelles pour survivre. A ce titre, ils deviennent l'outil privilégié du Satan, ses soldats, surtout avant la Rédemption. C'est alors qu'il en a vraiment besoin parce qu'il est à court d'étincelles de sainteté. À la fin des temps, il devient gravement appauvri de ces étincelles et doit compter sur le Erev Rav pour en obtenir davantage.


La Manie de la Fin des Temps


Une fois, j'ai donné un shiour dans lequel j'ai dit que le Satan est vraiment en train de mourir. C'est pourquoi vous voyez une opposition aussi incroyable à Trump. C'est presque psychotique. Cette opposition à Trump, dont j'ai dit qu'elle est messianique parce qu'il est une figure messianique, un mashiach de Edom – l’Occident, est quelque chose dont j'ai parlé à plusieurs reprises, que Edom fait techouva, se repent à la Fin des Temps. En conséquence, Trump est l'une des personnes les plus dangereuses pour le Satan car, s'il fait la techouva au nom de Edom, il aidera le peuple Juif à fortifier et à garder Eretz Yisrael. Par conséquent, ce que Satan a fait, c'est raviver une rage psychotique au sein de la population américaine. C'est pourquoi cette haine de Trump semble anormale. Ça s'appelle "Trump psychose" ou "Trump mania" et c'est satanique. Trump est l'une des personnes les plus dangereuses pour le Satan parce que, s'il fait techouva, il aidera les Juifs à faire techouva et à récupérer totalement Eretz Yisrael, et à protéger les Juifs et ainsi de suite, comme je l'ai dit. C'est pourquoi ils font rage contre lui, au service de Satan.


C'est pourquoi le Erev Rav est considéré comme un agent essentiel pour aider et encourager le Satan. Ils ont de la crédibilité. Ce qui est si important à propos du Erev Rav, c'est leur capacité à dissuader les Juifs du judaïsme authentique et à les amener à rejeter la Torah elle-même, et pas seulement à pécher. Pécher est une chose mais les dissuader de leur Torah est un autre niveau de trahison. C'est pourquoi le Erev Rav est si dangereux ; ils peuvent mettre en œuvre leurs stratégies avec plus de succès en raison de leur crédibilité accrue.


Particulièrement à la Fin des Temps, le Satan a besoin du Erev Rav pour récupérer les étincelles qui étaient les siennes en les faisant influencer les Juifs pour qu'ils abandonnent leur Torah. Nous avons vu, au cours des deux dernières années, que le Erev Rav a présidé le gouvernement israélien. C'était Lapid, Lieberman, Meretz et le Labour, tous ces opportunistes travaillant à détruire la Torah et le caractère Juif de l'État parce que, comme je l'ai dit, Dieu veut, à la Fin des Temps, satisfaire la Justice. Afin d'amener le mashiach à sauver le monde de son statut d'autodestruction au 49e niveau de toumah - impureté, dépravation, Dieu a donné la permission au Erev Rav de régner, tout comme Il a donné la permission pour le mal de Essav, le Parti démocrate, pour gouverner. Le mal doit recevoir son dû.


En ce mois propice de Cheshvan, nous voyons que les élections israéliennes enlèvent le pouvoir et l'influence du Erev Rav. Leur pouvoir a été atténué ou désactivé parce qu'ils ne sont pas nécessaires pour une coalition. Il semblerait que ce soit messianique. En tant que tel, c'est un signe formidable que les forces religieuses de droite sont maintenant, à elles seules, un gouvernement capable de promulguer de nombreuses lois au bénéfice énorme du monde de la Torah, des kolels, de la conscription, pour ne citer que quelques exemples. Ils pourront être protecteurs. Il n'y aura plus de menaces législatives pour permettre la profanation du Chabbat. Le mariage, la conversion, le divorce, le casher—kasher, seront conformes à la loi de la Torah, seront légitimes, en particulier l'éducation.

L'éducation dans les écoles publiques a longtemps été un problème crucial. Les 1,5 millions d'enfants dans le système scolaire public en Israël ont été sous la tutelle du Mouvement Réformé. Pouvez-vous imaginer que 1,5 million d'enfants n'ont pratiquement aucun type d'éducation Juive authentique ? Quelle incroyable tragédie ! Maintenant que le programme scolaire va être confié à la droite religieuse, cela peut enfin changer. C'est une avancée monumentale. La jeunesse Juive peut désormais être instruite selon les principes, la doctrine et les pratiques convenant à l'éducation Juive.


Le Erev Rav n'a plus le pouvoir qu'il avait. Il semblerait que le pouvoir du Erev Rav de causer tant de chagrin, d'agonie et de destruction à la Torah se termine. C'est messianique. Cela pourrait être le revirement où nous commençons à voir véritablement le début du renversement de la domination de tout le Mal. Espérons que l'Amérique vivra la même chose. Nous le saurons sous peu.


Espérons que nous sommes au début du revirement pour apporter la Rédemption, apporter la fin de la galout - l'exil, apporter le Beith Ha'Mikdash et la révélation du Mashiach lui-même.


Des questions ?


Participant : Vous souvenez-vous, Rabbi, de ce que vous avez dit précédemment, à propos des quatre R - j'ai oublié ce qu'ils étaient, quelque chose comme « réhabilitation » - quand le mashiach arrive. Vous avez dit qu'il y avait quatre R indiquant les étapes du mashiach…


R'Kessin : Je ne me souviens pas exactement. Vous devriez me le rappeler. La « réhabilitation » en fait certainement partie. Ai-je dit « rédemption » ou peut-être « renversement » de la galout ? Je ne me souviens plus de quoi il s'agissait, mais la réhabilitation en est certainement un des signes car la Guemara dit qu'avant que le Machia'h ne vienne, il y aura de terribles décrets dans le monde contre les Juifs. Le fait que nous assistions à un renversement est très important. Nous pourrions en fait commencer à voir la réhabilitation du peuple Juif, surtout s'ils pouvaient changer le système éducatif en Israël et cela ne prend pas tant que ça, vraiment. C'est une idée très importante.


Participant : Quand nous disons « réhabilitation », cela signifie-t-il nous ramener à la Torah ?


R'Kessin : Oui.


Participant : Ils ne connaissent même pas le « Shema » en Israël.


R'Kessin : Oui, c'est vrai. Si vous dites « Shema Yisrael », la plupart des enfants en Israël ne peuvent pas terminer la phrase. C'est à quel point le système d'éducation les a rendu ignorants. C'est incroyable ! Combien de fois dans la Torah lisons-nous Moshé Rabbeinou disant : « Et vous observerez les mitsvots », les lois, tout... Il l'a probablement dit mille fois. Tous les autres passouk – versets, de la Torah disent "Et vous observerez les commandements de Dieu", en le répétant encore et encore. Nous savons que l'idée essentielle de cela ne s'applique pas seulement aux adultes. Les jeunes aussi doivent être éduqués pour apprécier et comprendre les pratiques, alors imaginez la nature scandaleuse et tragique de 1,5 million d'enfants ne sachant rien, ou presque rien, Moshé Rabbeinou doit se retourner dans sa tombe. C'est l'étendue de l'ignorance.


Il y a des millions de Juifs américains qui ne connaissent rien à la Torah, pourtant la connaissance de la Torah est essentielle pour devenir un Juif pratiquant. Une partie essentielle de la Rédemption est la réhabilitation des Juifs par Dieu. Cette nécessité souligne la nature critique de l'éducation à la Torah. La réhabilitation sera surnaturelle bien qu'il existe des moyens de le faire naturellement. J'ai donné de nombreuses conférences sur le concept d'apprentissage en profondeur des mishnayots pour lesquels une "carte mishnaïque" peut être développée pour révolutionner le processus. Cela enseignerait à une personne toute la Loi Orale en un an, naturellement. Cela pourrait être fait en structurant l'intégralité de la Loi Orale de telle manière qu'elle avance et accélère considérablement l'apprentissage.


On ne sait pas comment Dieu y parviendra, mais Il dit que « même si vous êtes exilés aux confins du Ciel, de là Je vous rassemblerai ». Le mot utilisé est "yikabetzcha'" – Je vous rassemblerai. Cela signifie que Dieu séparera les Juifs des Goyim. Ensuite, il est écrit "yikakecha" - Je vous prendrai, et cela signifie la réhabilitation des Juifs par la Torah. Ensuite, il est dit, "v' yehaviacha" - Je vous amènerai en Eretz Yisrael. Nous pouvons en déduire que tous ces phénomènes doivent se produire avant que les Juifs n'aillent en Eretz Yisrael, pendant que les Juifs sont toujours en Exil. Dieu le fera. Nous ne savons pas comment mais, espérons-le, avec la fin de la capacité du Erev Rav à avoir une quelconque influence contre la Torah, nous continuerons à observer ce à quoi nous assistons maintenant au cours du mois de Heshvan. C'est ce que j'ai essayé de démontrer.


Participant : Rabbi, que pensez-vous de cette éclipse lunaire demain ?


Rabbi : Eh bien, une éclipse lunaire est généralement un mauvais signe pour les Juifs. J'avais certaines pensées à ce sujet. Tout d'abord, puisqu'une éclipse solaire et une éclipse lunaire se sont produites le même mois, je crois que le solaire éclipsera le lunaire - c'est la première idée. La deuxième idée est que, peut-être, l'éclipse lunaire, qui est mauvaise pour les Juifs, ne se réfère pas au peuple Juif dans son ensemble mais se réfère plutôt au Erev Rav. Ce sont des Juifs, donc peut-être que l'éclipse lunaire signifie une mauvaise nouvelle pour une partie du peuple Juif, à savoir le Erev Rav. C'est aussi possible. Je ne suis pas trop inquiet à ce sujet.


Participant : Pour l’amour de Dieu, que le mashiach vienne aujourd’hui !


R'Kessin : Oh, oui. Je vous garantis qu'il veut venir plus que vous ne voulez qu'il vienne. Il veut vraiment venir parce que le monde se détériore rapidement. Il est difficile de croire à quelle vitesse. Il est très difficile de croire et de traiter l'anormalité, la folie. Quand vous regardez l'Amérique, elle est devenue folle avec la folie du transgenre, le contrôle de l'utilisation des pronoms, etc. Que se passe-t-il ? Malheureusement, Israël, sous le Erev Rav, est devenu également favorable à l'idéologie LGBTQ. Israël a suivi l'Amérique. Chaque fois qu'Israël essaie de reproduire le style et l'éthique du monde goy, être comme les autres nations, cela signifie qu'ils veulent devenir comme les autres nations. Ils veulent dupliquer, imiter les institutions et coutumes américaines parce que c'est ce qu'ils veulent vraiment devenir. Ils veulent devenir une mini-Amérique et c'est ce que signifie renverser ou rejeter la Torah. Ils aspirent à devenir une copie conforme de l'Amérique. C'est l'idéologie du Erev Rav mais, grâce à Dieu, j'espère que cela va se terminer très bientôt.


Participant : Rabbi, qu'arrive-t-il aux juifs gays et lesbiens une fois le mashiah arrivé ?


R'Kessin : J'espère qu'ils se rendront compte... Regardez, le mashiach aura des capacités incroyables, il sera bien plus grand que même Yossef H'aTzaddik. Mashiach ben Yossef aura des capacités à couper le souffle, dont beaucoup sont surnaturelles. Il saura convaincre le monde, corriger le monde. C'est une époque qui n'est pas seulement la fin de l'Exil ; cela signifie également que le Beith Ha'Mikdash "descend", ce dont j'ai parlé. Une fois que vous avez le Beith Ha'Mikdash, vous avez une perception impressionnante de la Présence Divine, la shechina elle-même.


Le monde entier sera différent. Nous ne pouvons même pas imaginer le type d'ère que ce sera. De plus, comme je l'ai mentionné précédemment, si vous voulez comprendre ce que sont un Roi et une Reine, ce qu'est la « royauté », repensez à la reine Elizabeth II, à sa vie et à ses funérailles. C'était juste au-delà de toute imagination : l'honneur, la gloire, le type de style de vie qu'elle menait. Avec cela comme exemple, imaginez la royauté du messie et comment la royauté britannique n'est rien comparée à la grandeur, la majesté du Mashiach. C'est sur ce modèle royal que reposera la bien plus importante grandeur du peuple Juif, une majesté qui perdurera pendant des centaines d'années, jusqu'à la Fin, jusqu'à l'an 6000.


Tout cela prend du temps à se développer donc je crois que le début de l'ère messianique sera, peut-être, 200 ans avant la Fin. On est maintenant en 5783. L'an 6000 n'est que dans 217 ans d'ici, donc nous sommes vraiment très proches. C'est un processus et l'ère messianique durera certainement plus de 200 ans. Ce sera une ère de gloire incroyable, exponentiellement supérieure à celle de la royauté britannique.


Participant : Rabbi, lorsque Yaakov Avinou a dit à ses fils de descendre en Égypte, cela faisait 210 ans. Ils disent que la même chose arrivera, que nous allons aussi être rachetés plus tôt.


R'Kessin : Oui, je le crois aussi. Je crois que la Rédemption est imminente car le processus prend du temps. Le Ribono Shel Olam ne veut pas imposer la Rédemption aux nations du monde en un éclair ; ce serait trop choquant. Il va progressivement transformer les choses pour qu'ils puissent s'y habituer et commencer à vivre ainsi. J'espère que ça commence vraiment maintenant, surtout avec le résultat des élections israéliennes.


Participant : Quoi qu'il arrive, c'est comme si Israël était généralement à l'avant-garde de ce qui se répercuterait sur les autres parties du monde. Nous regardons habituellement Israël d'abord pour voir ce qui se passe ?


R'Kessin : C'est vrai, parce que, rappelez-vous, le spirituel passe toujours en premier. Le décret qui permet au Mal de dominer doit d'abord prendre fin. Ensuite, l'ordre qui en résulte peut se propager aux nations du monde. Il doit y avoir une guezera - un décret divin, qui empêche les goyim et le Erev Rav de dominer, et donc les Juifs passent en premier.